Le Central jujitsu judo de l'orléanais : site officiel du club de judo de Trinay - clubeo

historique de la construction du dojo

15 septembre 2010 - 14:55

Voici l’histoire de la construction du Dojo « Florence ROLLIN » à Trinay, à côté de ma maison.


 

                                                    Avant propos :


 

Comme tu le sais, j’ai une grande passion pour le judo. J’ai débuté en 1970, et je l’enseigne depuis 34 ans. Je dois beaucoup au judo qui m’a apporté tout au long de ma vie une énergie considérable tant au niveau physique, mais beaucoup plus au niveau mental.


 

En effet, sa philosophie, ses principes et son fabuleux code moral, m’ont beaucoup aidé à surmonter les difficultés de la vie, mais encore plus dans le combat pour la vie que je mène depuis bientôt 4 ans avec mon épouse.Origine de la construction : du dojo « Florence ROLLIN » et de la création de l’association : le Central Jujitsu Judo de l’Orléanais.


 

Le 26 octobre 2006 à 5h45, mon épouse Florence ROLLIN est victime d’une rupture d’anévrisme (A.V.C.). Le choc a été terrible, pendant 3 mois elle va lutter entre la vie et la mort, elle va subir 9 opérations pendant la 1ère année.


 

De mon côté, au 1er jour de son accident, je savais que ma vie venait de basculer. Je décide donc d’arrêter ma vie professionnelle et l’enseignement du judo afin de rester au côté de mon épouse. Je demande au médecin de pouvoir ramener mon épouse à la maison afin de pouvoir assurer moi-même la coordination de sa rééducation.


 

La 1ère année ce sera 24h/24h . J’ai fait le choix de ne prendre personne pour m’aider dans les tâches journalières à la maison.

Côté médical, le médecin est à la maison régulièrement ainsi que le kiné et l’infirmière. Pendant la 1ère année, je ne quitte pas la maison sauf pour les examens de Florence, se sont mes filles qui se chargent du ravitaillement nécessaire pour la maison.
La passion du judo reprend le dessus :


 

Bien évidemment, le judo est toujours dans mes pensées et je révise la technique mentalement et physiquement, je maintiens mon corps en état.


 

Fin 2007, je commence à imaginer la construction de mon dojo sur mon terrain. Petit à petit cela prend forme dans ma tête et sur le papier. Côté financier, je fais faire 2 devis pour cette réalisation, coût 180.000 euros (trop cher). Je n’ai que 60.000 euros et je ne veux pas emprunter. Je décide donc de construire le dojo de mes propres mains, mais il faut qu’il soit opérationnel pour septembre 2009. Je demande à un de mes amis dessinateur, de me réaliser les plans et le dossier technique du permis de construire, mais surprise, il faut faire des dossiers complémentaires et cela va nous prendre 6 mois de temps pour le dossier car nous rentrons dans le cadre d’un établissement de catégorie 5, recevant du public.


 

Finalement, je reçois mon permis de construire en décembre 2008 et je débute mes travaux tout de suite, mais je suis ralenti par l’hiver, et de plus je ne peux consacrer que 4 heures de mon temps à la construction du dojo par jour, le reste du temps, je le passe à m’occuper de mon épouse et aux tâches ménagères car mon épouse est encore complètement dépendante.


 

Mais le chantier avance à grand pas. J’ai quelques membres de la famille et des élèves qui viennent me donner un coup de main dès qu’ils le peuvent, au mois d’avril, je suis à la couverture de la toiture mais il reste encore beaucoup de travail. A ce moment, je crains ne pas pouvoir atteindre mon objectif, mais il me reste encore une solution, il faut que je travaille pendant la nuit, pendant que mon épouse dort, et pendant 2 mois, je vais travailler de 21h30 à 3h du matin, je sais maintenant que le dojo sera prêt pour l’inauguration qui aura lieu le 5 septembre 2009.
Sur le plan réglementaire, je décide de créer une association loi 1901 avec 4 de mes élèves ceinture noire et de nous affilier à la F.F.J.D.A. en février 2009.


 

Le combat pour le retour à la vie de mon épouse et à sa rééducation et la construction de ce dojo vont me porter et me donner une énergie impossible à imaginer.


 

Je décide de mettre le dojo à disposition à titre gratuit à l’association et y enseigner à titre bénévole.


 

Pour la 1ère saison, nous avons 60 adhérents, ce que je n’avais pas imaginé possible. Pour la saison 2010/2011, nous créons un cours de Taiso.


 

                                                       Conclusion :


 

Mon épouse a fait beaucoup de progrès mais le chemin de la rééducation neurologique est long ce pendant nous gardons espoir.


 

Le Judo Jujitsu m’a beaucoup apporté dans ma vie, donc il était aussi normal d’apporter un investissement personnel en retour, au développement de la pratique du Judo Jujitsu afin que notre fédération continue de progresser.


 

Le dojo qui coûte 180.000 euros (réalisé par une entreprise), m’a coûté 55.000 euros au total.

Aujourd’hui je mesure le plaisir d’avoir un dojo à domicile.


 

                                                  Caractéristiques du dojo :


 

Bâtiment en construction traditionnelle,

160 m2 dont 80 m2 de tatamis, monté sur plancher amortisseur,

Vestiaire hommes et femmes,

Sauna hommes et femmes,

Douche hommes et femmes,

Sanitaires,

Bureau,

Local technique.

Commentaires

[Sujet supprimé] 1 an
Krav maga plus de 4 ans
Krav maga et Krav maga plus de 4 ans
jujitsu Rollin philippe plus de 6 ans
jujitsu et 12 autres plus de 6 ans
cle de poigné-atemis et ude-garami plus de 6 ans
reconnaissance nationale plus de 6 ans
reconnaissance nationale plus de 6 ans
Yan Korode a commenté photos des licenciés plus de 6 ans
stage de noel et stage de noel plus de 7 ans
cour de taiso : nouvelles photos plus de 7 ans
cour de taiso plus de 7 ans
Priscilla ROLLIN et 3 autres plus de 7 ans
florence rollin plus de 7 ans
1er cour de taiso plus de 7 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Entraîneur